Sélectionner une page

Dans une initiative transpartisane regroupant 107 députés de différents bords, je m’oppose à l’ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques d’EDF exigée par Bruxelles.

Ainsi, nous venons de présenter à l’Assemblée nationale une proposition de résolution européenne concernant l’avenir du secteur hydroélectrique.

Nos barrages hydroélectriques sont la première source d’électricité renouvelable, ils produisent 12% de notre mix électrique et sont le seul outil de stockage de l’électricité. Source d’emplois avec plus de 25.000 personnes y travaillant, ils sont aussi de véritables moteurs économiques avec plus d’1,5 milliard d’euros de recettes publiques générées.

Dans ce contexte, nous appelons le Parlement à aller au bras de fer avec Bruxelles. Les barrages ne sont ni de droite ni de gauche, ils sont d’intérêt stratégique.

Fabrice Brun, député de l’Ardèche.

Cliquez sur l’image pour consulter la proposition de résolution européenne en format PDF.

Share This