Sélectionner une page

Remarquable réunion organisée aujourd’hui à l’Assemblée nationale par mon collègue Marc Le Fur, où apparaissent au grand jour les liens financiers entre le mouvement associatif anti-spécistes et des financements philanthropiques d’origine américaine.

La presse s’est récemment fait l’écho de « LA VEGAN MAFIA US » dont l’objectif serait de travailler sur l’acceptation sociale de la viande artificielle, la viande in-vitro de laboratoire, d’origine cellulaire, qui signerait la fin de nos élevages à l’herbe, du bon goût et des paysages. Inutile de vous dire que pour ma part, je milite pour la liberté alimentaire. Cette question, qui repose notamment sur l’éducation à l’alimentation, sera au coeur du Groupe d’Etudes sur la gastronomie que je co-préside à l’Assemblée nationale.

L’homme est omnivore et mange de la viande depuis 3 millions d’années, comme l’a rappelé Yves Coppens. Chacun fait ce qui lui plait, mais il est naturel et vital de se nourrir de viande, d’oeufs, de lait, de poissons et de végétaux dans un régime alimentaire équilibré.

Le tout arrosé, avec modération, de Vins d’Ardèche bien sûr !

Fabrice Brun, député de l’Ardèche.

Share This