Sélectionner une page

Dans le prolongement de ma proposition de loi, je viens de défendre dans l’hémicycle ma proposition de taxer les géants américains et chinois du numérique. Une mesure de justice fiscale sur laquelle le gouvernement parle beaucoup, mais agit peu, se réfugiant derrière l’unanimité nécessaire au niveau européen. Pourtant, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni ont déjà voté des lois nationales en ce sens. Pourquoi pas nous ?

Fabrice Brun, député de l’Ardèche.

Share This