Faciliter la transmission des petits et moyens patrimoines familiaux en exonérant les donations dans une limite raisonnable : 150.000 euros par enfant tous les 10 ans.
 
Je continuerai à défendre cette mesure qui a fait ses preuves entre 2007 et 2012. Pour réinjecter ces valeurs dans l’économie et mettre le pied à l’étrier aux jeunes générations. Car avec l’augmentation de l’espérance de vie, la transmission saute souvent une, voire deux générations.
Fabrice Brun, député de l’Ardèche.

Share This