Sélectionner une page

Nommé depuis quelques mois à la direction de l’Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône Alpes, le docteur Jean-Yves Grall n’avait pas encore eu l’occasion de visiter l’hôpital d’Aubenas. C’est chose faite depuis ce jeudi 8 février où il répondait à l’invitation de Jean-Pierre Constant, maire d’Aubenas et président du conseil d’administration.

Accompagné de Madame Zhour Nicollet, directrice de la délégation départementale de l’ARS, Jean-Yves Grall a pu mesurer le front uni qui œuvre désormais en faveur de l’hôpital d’Aubenas, malmené par les décisions du gouvernement précédent et la mise en place du G.H.T. dont le périmètre fait toujours débat.

En effet, la délégation ardéchoise était composée, côté hôpital, par l’équipe dirigeante, le docteur Joseph Haddad, président de la C.M.E., de nombreux médecins dont les référents du G.H.T. les docteurs Vincent Audigier et Cécile Morvant et les représentants syndicaux. Côté élus, le pack politique qui soutient l’hôpital était composé du député Fabrice Brun, des deux sénateurs, Mathieu Darnaud et Jacques Genest, Jean-Claude Flory, conseiller régional et Jean-Roger Durand, président du comité territorial des élus locaux.

Cette rencontre constructive, agrémentée de diverses visites dans les services et de l’hélistation a permis des avancées concrètes.

D’une part, l’Agence Régionale de Santé apportera 1,5 millions d’euros d’aide exceptionnelle sur le projet de modernisation du service de néonatologie qui sera ainsi conforté dans la perspective du renouvellement de son autorisation en 2019.

D’autre part, en relation avec Valence, l’hôpital d’Aubenas pourra compter, à partir du mois d’avril, sur les services d’un hélicoptère intervenant 24 heures sur 24. Il s’agit là de la satisfaction d’une demande forte des professionnels de santé, relayée avec détermination par les élus depuis l’été dernier, car elle est importante pour améliorer le transfert des patients dans les situations d’extrême urgence.

Enfin l’idée de renforcer les moyens du SMUR pendant la saison touristique va être mise à l’étude par les services de l’A.R.S., preuve que le dialogue et la confiance semblent s’installer pour l’avenir. C’est important car, en relation avec les hôpitaux locaux, l’hôpital d’Aubenas joue un rôle majeur dans l’organisation sanitaire et l’économie locale.

Share This