Sélectionner une page

Le train, ce sont les Ardéchois qui en parlent le mieux, eux qui, malheureusement, savent depuis des décennies ce que c’est de ne plus avoir de trains de voyageurs. Avec tout de même la satisfaction d’avoir sauvé les services du guichet de la SNCF l’an dernier, dans le cadre de la Maison de la Mobilité à Aubenas.

Tout n’est certes pas parfait mais la fréquentation continue de ce service par les Ardéchois témoigne de son utilité.

Je continuerai à me battre pour une société connectée mais pas déshumanisée, convaincu que le tout numérique aggrave les inégalités.

Fabrice Brun, député de l’Ardèche.

Share This