Sélectionner une page

Le mouvement social inédit que connait notre pays met en lumière les difficultés des Français pour boucler les fins de mois. Le pouvoir d’achat est une priorité que je défends sans langue de bois à l’Assemblée nationale comme je l’ai encore fait récemment au perchoir.

Voici à titre d’exemple une vidéo de mon intervention du 4 avril dernier à l’Assemblée nationale. D’autant plus que les solutions existent pour financer nos propositions pour plus de justice fiscale en baissant la dépense publique, en taxant les géants du numérique et en augmentant la taxe sur les transactions financières. Deux propositions de loi que j’ai récemment déposées à l’Assemblée nationale.


 

Mon intervention du 5 novembre 2018 auprès du Ministre de l’Ecologie, François de Rugy, sur les chiffres de la TICPE, quelques jours avant le début du mouvement des gilets jaunes.


 

A plusieurs reprises depuis deux ans, j’ai attiré l’attention du Président de la République sur les questions de pouvoir d’achat et de justice fiscale. En date du 11 février 2019, il répond à mes diverses sollicitations (cliquez-ici pour visionner sa réponse). J’en profite pour le saisir à nouveau officiellement en lui envoyant les cinq propositions que j’ai travaillées début 2019 au contact des Ardéchois, qu’ils portent un gilet ou pas :

Proposition de loi visant à taxer les géant du numérique dits « GAFAM »

Proposition de loi visant visant à revenir au régime initial de l’exit tax.
Proposition de loi visant à renforcer la taxe sur les transactions financières.

Proposition de loi visant à réindexer sur le cout de la vie les pensions de retraite, les prestations familiales, les allocations logement et l’Allocation Adulte Handicapées.

Proposition de résolution européenne relative à la possibilité pour les États membres de l’Union européenne d’appliquer une taxe sur la valeur ajoutée à taux zéro aux produits de première nécessité


 

Mes questions écrites (cliquez pour les consulter sur le site de l’Assemblée nationale) :
Question écrite 16042 : Pérénnisation du gel de la hausse sur les carburants.
Question écrite 15691 : Bilan de la suppression de l’ISF.
– Question écrite 9956 : Inquiétude des conjoints survivants et réforme de la pension de réversion.

– Proposition de loi visant à instaurer une taxe dite «flottante» sur les carburants.

Share This